*Un été crème glacée* de Peter Sís

Glace en cornet ou en pot / esquimau / sundae / boule de glace / coupe glacée / glace… La crème glacée est au cœur du nouvel album de Peter Sís. Voilà un sujet hautement gourmand, assurément :-) mais un sujet documentaire, voire historique? et pourquoi pas? La preuve avec Un été crème glacée!

20160610_080955-1Pierre est le héros de l’album, il adore la crème glacée.

Grâce à elle, cet été-là, il fait un voyage dans le temps, dans l’espace et nous apprend 1000 choses sur l’origine et l’histoire de ce dessert très apprécié de par le monde. Sa passion lui permet aussi de réviser quelques notions de mathématiques, d’histoire, de géographie aussi…

20160615_093909 20160615_093934Un été crème glacée est un album au ton original proche du documentaire dans lequel on suit la curiosité et la gourmandise d’un petit garçon toujours accompagné de son chien. Les couleurs sont joyeusement psychédéliques et on fait un voyage dans le temps étonnant. J’aime Un été crème glacée de Peter Sís! L’album est paru chez Grasset jeunesse (15 euros).

Gmail2Et vive la crème glacée 😉

Mercredi 28 janvier 2015

IMG_20150129_085520 IMG_20150129_085623 IMG_20150129_085444 IMG_20150129_085814
Hier matin, la journée payait pas trop trop de mine au début (un coup de vent / j’ai froid / les poubelles débordent de partout à Marseille et c’est vraiment crade / et puis je voulais pas laisser mon livre en cours) et en fait je l’ai bien carrément aimée 😉 Le matin à la librairie, j’ai refait mes tables et pris des photos. J’avais plaisir à réaliser que j’étais bien entourée. Et puis, l’Amitié a pointé le bout de son nez et j’ai reçu ce trop beau gâteau aux pommes – cadeau de ma pomme-copine. J’en suis encore toute ébaubie. Dans l’après-midi, une cliente m’a dit tout bas qu’elle a passé un bon moment en venant et en m’écoutant la conseiller.
Un ange passe.
J’ai conseillé 2 fois Jasmine la souris et il est parti les 2 fois. Yeahh.
Puis la toute dernière cliente de la journée qui me remercie pour la BD conseillée il y a quelques jours, elle a beaucoup plu et tout le monde dans la soirée l’a feuilletée, elle était ravie! (Et moi aussi!)

Le soir à l’appartement, le trop beau gâteau aux pommes a fait plat ET dessert et c’est juste une tuerie. Après ça, je me suis replongée dans mon roman laissé le matin, Lily de Cécile Roumiguière à La Joie de lire. Et j’ai été soufflée. Pas d’autre mot pour le moment, mais j’y reviendrai. (Sur la 4ème photo, Lily est à côté de Tandem dont je disais que c’était un monument. En fait, Lily est un autre monument, voilà.) Pour l’heure, je dois prendre le chemin de la librairie. Et j’ai très envie de voir un jour prochain Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda que je ne connais pas… (il a une grande place dans Lily).

(Juin 2014. Quelques bons moments.)

IMGP7716 IMGP7743A Marcq-en-Baroeul, début juin 2014

En ce début juin, on a bénéficié d’un temps splendide à Lille pour un beau mariage.

IMGP7824On a festoyé et le lendemain du mariage, on a remis ça, chez Vivat (très bonne adresse, le brunch est formidable!).

IMGP7928 IMGP7865 IMGP7868 IMGP7876 IMGP7900Au Tri Postal, le 8 juin 2014

On n’a pas fait que manger durant ce week-end lillois, on a aussi été au Tri Postal. L’espace est immense et on a vu une super expo photo, France(s) Territoire Liquide.

20140609_191000Un peu avant de reprendre le TGV pour Marseille, j’ai déniché au LEGO store de Lille une boîte 3 en 1 (avec les mêmes pièces, on peut faire 3 choses différentes). Dans cette boîte, on peut faire 3 animaux, dont un écureuil. Un écureuil en LEGO!

20140623_092154Ce mois de juin est peuplé d’aller-retour à Paris. Fatigant mais une très très bonne façon de sortir de Marseille et de respirer… J’ai vu pas mal de nouveautés à paraître en fin d’année. * Fête ! * Il y a aura de beaux romans, vraiment de beaux et bons romans (Anne-Laure Bondoux, Orianne Charpentier, François Place, Jo Witek, Claire-Lise Marguier…). Et aussi de beaux albums (dont certains avec des écureuils, ahah!).

20140623_114242-001 20140623_110637 IMGP8069(Quelques titres : Trois sœurs de Jo Hoestlandt et Nathalie Novi. Gallimard jeunesse / Pip & Pom chez Albin Michel Jeunesse / Voilà voilà d’Ilya Green chez Didier J. … Il y en a tellement d’autres mais je n’ai pas des photos de tout et la liste est absolument non-exhaustive! Il y aura un nouvel album de Mélanie Rutten chez MeMo et un de Ghislaine Herbéra aussi ; des albums de Kveta Pacovska et de Philippe UG ; un beau Guilloppé chez Gautier-Languereau ; Delphine Chedru et Beatrice Alemagna chez Albin Michel J. ; Poupoupidours chez Hélium ; Marc Boutavant, Peggy Nille et Janik Coat chez Nathan…)

Juste une note, j’ai pas de photos, mais j’ai eu la chance de lire et contempler DANS MON VENTRE de Fanny Michaëlis. J’ai été très émue par cet album sur la maternité… il est à paraître chez Thierry Magnier en septembre. Quelques images à voir ici, sur la page Facebook de la dame…

carteCe mois-ci, on parle et on planifie notre road-trip de cet été. On a chargé la carte des Etats-Unis sur notre GPS. Portland – Lassen Volcanic Park – San Francisco – Muir Woods – Point Reyes National Seashore – Avenue of the Giants – Seattle. Départ le 20 juillet pour 3 semaines, soit dans trois semaines très précisément.

IMGP8077Avant-avant-hier, jeudi en fin d’après-midi, j’ai bu du thé à l’amande en lisant La drôle d’évasion, de Séverine Vidal et Marion Puech. C’est un des prochains Pépix, à paraître en août chez Sarbacane. Ça se passe à San Francisco, en 2014 et aussi en 1962. Il y a notamment un flan courgettes-miel qui me fait bien envie (aux fourneaux Séverine! 😉 ) et une cuillère. Indispensable cuillère…! (Faudra lire pour comprendre 😉 )

IMGP8060 IMGP8057De la glace à la vanille avec un cookie pépites de chocolat / orange / noix, c’est très très bon. Le cookie provient d’une fameuse nouvelle adresse marseillaise, Le Bar à Pain.

IMGP8064 IMGP8067Mercredi de cette semaine, je suis rentrée le soir avec un écureuil fait main. Un écureuil de Julia Wauters! J’ai eu la chance d’accueillir Anne Cortey et Julia Wauters à la librairie et j’en suis fort-fort contente. Sur Ma Grande sœur m’a dit (Hélium), Julia a bien voulu me faire un écureuil… (et Anne m’a fait des dessins rigolos sur des albums d’Amos :-) héhé, j’adore!)

Le bonheur ne se trouve pas au bout de la route,

quelle qu’elle soit, car il est la route même.

Citation de Bob Dylan, dans belle gueule de bois, de Pierre Deschavannes. A paraître au Rouergue dans la collection doado, fin août 2014.

Un livre par semaine en 2014 – 25#52 – Le festin de Raccoon

IMGP8082

Raccoon a faim, très faim ce soir-là… et il se trouve que Mme Smith a préparé un festin extraordinaire pour la fête qui se tiendra le lendemain dans le jardin.

IMGP8083 IMGP8084Raccoon va mettre son museau dans le garde-manger et le laisser traîner parmi des merveilles gourmandes salées et sucrées, des boissons également.

IMGP8085 IMGP8086 IMGP8087Raccoon se faufile, se perd, se délecte.. et que fait le lecteur pendant que Raccoon se régale? Et bien, on cherche le raton-laveur, on suit ses traces ou on recherche les restes!

IMGP8088 IMGP8089Le festin de Raccoon est un superbe livre-jeu gourmand! A la fin, la gourmandise se poursuit sur plusieurs pages : les ingrédients des recettes de Mme Smith sont tous énumérés… Miam! Marianne Ratier (qui avait illustré il y a quelques années le très bel album La petite taiseuse) signe là un livre fin et qui incite à faire la cuisine! BrAvO!

Le festin de Raccoon de Marianne Ratier est édité par Marmaille & compagnie (16 euros).

((« I have learned that to be with those I like is enough. » Walt Whitman))

18 mai 2014 IMGP6549 IMGP6533 IMGP6540En Ardèche, le 18 mai 2014

Vive le soleil, vive le bleu dans le ciel et les genêts qui éblouissent sur les chemins.

IMGP6543 IMGP6541 20140519_131009Vive les pique-niques, vive ma maman qui fait des gâteaux et des tartes de fou et m’a trouvé dans un vide-grenier un ❤❤❤ p’tit bureau ❤❤❤ que j’adooore, il est trop, mais trop beau.

aaa

Vive ma pomme-copine qui fait des goûters de fou et qui du coup m’a fait oublier la pluie marseillaise d’aujourd’hui. Ahhh, cette brioche aux pépites de chocolat est absolument diabolique et ces sablés écureuil… (écureuil, oui-oui!) mmmhhh!

En résumé :

18 mai 2014Extrait du magazine FLOW #5.

Première semaine de février.

IMGP4610 IMGP4614

IMGP4625Photographie contemporaine. Floriane Herrero. Palette.

Couleurs. Grégoire Solotareff. L’école des loisirs.

Le Désert américain. Raymond Depardon. Hazan.

En cette première semaine de février, il y a des insomnies. Quelques biscuits -faits maison. Et des livres de photographie.

Je lis et relis Le Désert américain.

Je marche des heures au hasard. Quand je suis fatigué je rentre dans un coffee shop prendre un café ou dans une librairie regarder les livres jusqu’à m’en soûler.

Raymond Depardon dit tellement avec si peu de mots…

IMGP4628Mardi, il y a eu la nouvelle d’un mariage dans quelques mois.

Mercredi, il y eut la nouvelle d’une naissance prochaine.

Jeudi, j’ai appris un décès. Et aussi qu’un bébé à naître tout bientôt se portait bien.

Le soir, j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres une jolie carte fort gracieusement timbrée. Les délices d’une nouvelle correspondance…

Le temps file. Vite. Comment être sûr qu’on met ses pas où il faut?

Ce qui compte n’est sans doute pas la vie elle-même, mais bien ce qu’on fait d’elle.

Erik L’Homme, extrait de Le regard des princes à minuit. Gallimard (Scripto). (A paraître en mars 2014.)

sandra_reinflet_13_0Extrait de Qui a tué Jacques Prévert ? Sandra Reinflet. La Martinière.

«Vivre ses rêves d’enfant», «ne pas s’autocensurer», «ne pas remettre à plus tard par lâcheté», «croire en soi», (…). C’est naïf ? Et alors, se défend-elle, si la naïveté est une ouverture au monde.

Sandra Reinflet. Source.

▲▼▲

Je lis, relis, rerelis des albums que j’adore.

IMGP4629

Ensemble, nous n’aurons pas froid cet hiver.

Extrait de Le lion et l’oiseau. Marianne Dubuc. La Pastèque.

IMGP4632 IMGP4631Aujourd’hui, j’ai trouvé un nouvel écureuil (celui de Chris Haughton dans Chut ! On a un plan (Thierry Magnier) et j’ai fait des bonds dans mon rayon.

« La madeleine est un petit gâteau rebondi en forme de coquillage, originaire de Commercy, en Lorraine. »

Extrait de Succulentes sucreries de Pittau et Gervais. Gallimard jeunesse (à paraître en novembre 2013).

En ce moment, je vénère les madeleines. Elles sont mon p’tit carburant :-)

20131027_150314à Saint-Chamas, le 27 octobre 2013

Ce blog est en sommeil un brin prolongé… je m’étais préparée mais ce mois d’octobre, traditionnellement ♡ ❤ ♡ des libraires (c’est l’après-rentrée scolaire et on est déjà bien amortis mais c’est la préparation de Noël et il y a un flot hallucinant de nouveautés…), bref, je trouve ce mois d’octobre normalement très actif complètement foufou.

J’adore, moi, donner envie à quelqu’un de lire tel ou tel livre, et attendre… Et quand je sais que ça a fonctionné, que la personne a aimé, qu’elle me le dit, qu’elle me remercie, ça me fait quelque chose, je ne sais pas, j’adore ça vraiment…

Extrait de La voie Marion de Jean-Philippe Mégnin. J’ai Lu.

A la librairie, les bacs de livres, -albums, livres-CD, coffrets divers, poches et romans, pop-up…- s’enchaînent et dans la réserve, il y a des piles de cartons qui menacent de s’écrouler. A un moment, c’est 10h23 et la minute d’après, c’est 19h02. Ça va vite, mais vite… Il y a les rendez-vous et le téléphone qui ne cesse de sonner ; plein de clients (yeepee!!) ; les groupes d’enfants, d’ados et d’étudiants que je reçois et auxquels je parle de ce métier passionnant que j’ai la chance de faire… Et puis, il y a pas mal de gens contents, des remerciements émouvants, des pots de confiture offerts, des enfants qui disent au revoir avec la main, des supers retours sur les découvertes que l’on permet alors ça va.

Connaître son âge, c’est facile. Ce qui l’est moins, c’est de savoir ce que l’on est censé faire à l’âge qu’on a.

Extrait de Style Enfer d’Anthony Pastor. Actes Sud junior.

Ce mois-ci, j’ai soufflé des bougies plusieurs fois. Je m’interroge sur le passage des années ; ce qui est important ou pas, ce à quoi je veux passer du temps… C’est pas facile d’accepter l’idée de ne pouvoir être partout. Il faut faire des choix et établir des priorités dans les choses à faire, tout ça n’est pas évident mais nécessaire. J’ai mis le blog en pause mais j’ai fort envie de revenir, bientôt…

((I hope you had an amazing and lovely sunday too))

IMGP2848 IMG_6424 IMGP2851 IMG_6440 IMG_6442 IMGP2804 IMGP2791sous le soleil de Gruissan // dans la grande roue à la fête foraine // L’Arche de Noé d’André Hellé chez Circonflexe (et un scoubidou) // l’âne d’André Hellé dans son Arche de Noé // de la mer, une trop bonne crêpe et une sublime coupe de glace

Avec des petites filles de 4 et 5 ans, on prend le soleil // on va à la fête foraine // on lit l’Arche de Noé (André Hellé, Circonflexe) le dimanche matin (l’âne et le cheval avaient carrément la cote!) (« oh, tu as vu comme il fait le beau le cheval? ») après avoir fait des câlins et des bisous pour se réveiller // je réapprends à faire des scoubidous et on mange des crêpes suivies de coupes de glace… ah, c’était un beau week-end!

((On est revenus des US il y a 1 semaine très précisément…))

IMGP9824

IMGP0831

IMGP2227

IMGP9745

les nuages à la sortie de Chicago, le 28 juillet 2013 ; un peu avant d’entrer dans le parc du Yellowstone, le 1er août ; à Georgetown, Colorado, le 8 août ; et 1 muffin, vite dévoré 😉

Durant nos 3 semaines de voyage, on a parcouru 3000 miles (soit 5000 kilomètres) entre Chicago et Denver (et on n’en revient toujours pas, c’est passé tout seul !) ; on a été dans 7 états (Illinois, Wisconsin, Minnesota, South Dakota, Wyoming, Montana et Colorado) ; on a pris l’avion, le train, la voiture, le métro, des bus et on même fait du vélo à Chicago ; on a traversé des paysages… comment dire… somptueux… qui sont pour beaucoup des tableaux et non pas seulement des paysages ; on a longé le Mississippi… on a eu chaud et on a adoré, vive le soleil ! on a eu un peu froid, il a un peu plu, on a vu de splendides couchers de soleil et pas mal d’arcs-en-ciel.

Il y a eu une vitre arrière d’iPhone brisée (un beau paysage, l’émotion et il m’a échappé) ; on a mangé des kilos de raisins sans pépins, pas mal de muffins et autant de gaufres ; on a dormi dans plein de lits king-size ; j’ai parlé à un cowboy, un vrai de vrai qui avait des bottes avec les éperons qui faisaient cling-cling… ; on a vu des centaines et des centaines de balles de foin dans d’immenses champs ; j’ai essayé des chapeaux comme en portent Laura et ses sœurs dans La petite maison dans la prairie et on a bien ri ; on a vu des lapins, des écureuils, des élans et des rennes, des chèvres et des vaches, des chevaux et des bisons, des chiens de prairie aussi (mais pas d’ours ni de loup) !

On a été dans 3 Farmer’s Market (marchés fermiers), dans 7 librairies (dont 5 indépendantes), dans 4 bibliothèques et à 1 foire du livre ; dans 3 parcs nationaux et dans 7 musées. J’ai acheté 4 abécédaires, un livre à compter et j’ai ramené 3700 photos. On a marché-marché-marché, roulé-roulé-roulé… ce voyage a juste été absolument ébouriffant, époustouflant et assez indescriptible.

▲ ▼ ▲

IMGP2690

IMGP2715photo 1photo 4

le 15 août : dans le Colorado provençal et des balles de foin ; le ciel le soir du vendredi 16 août à Marseille ; une crêpe de l’Ambassade de Bretagne

On est revenus dimanche soir dernier et on a repris le chemin du travail lundi matin. J’ai retrouvé mon rayon et mes clients avec plaisir.

7 jours ont passé. 7 jours durant lesquels on a repris nos marques, rangé les valises, discuté et discuté encore de toutes les merveilles qu’on a vues (et on n’a pas fini d’en parler !). On est allés randonner du côté du Colorado provençal (on trouvait rigolo de retrouver tout près d’ici un peu du dernier état américain qu’on a visité cet été) ; on a retrouvé une de nos crêperies préférées et on s’est régalés ; il y a plein de chouettes clients à la librairie et on échange sur les destinations de vacances des uns et des autres ; on lit (pas assez… oohhh, ce matin, j’ai lu un trésor : un lézard amoureux d’Alex Cousseau. Une merveille, je vous assure ! Une merveille à paraître dans quelques semaines aux éditions du Rouergue), on cuisine (!!), on savoure, on réalise la chance qu’on a d’être là, en vie, de pouvoir marcher, visiter, voyager…

   

On profite, on n’allume pas beaucoup nos ordis et ça ne nous manque pas*…

Ôtez vos protège-oreilles pour entendre le cri du geai, le saut de la truite et le rugissement de la cascade. Faites tomber de vos yeux la poussière des habitudes pour voir la dentelle des aiguilles de pin, les couleurs vives de la falaise ou de la fleur sauvage, ainsi que la majesté des pics. En d’autres termes, tenez compte du monde où vous vivez.

Arthur C. Carhart, U. S. Forest Service, 1922

* Ça nous manque pas mais à bientôt quand même pour quelques autres photos :-)

 

(un dimanche 14 juillet en Ardèche)

IMGP8723

Ce 14 juillet était un awesome sunday (un super dimanche)!

Image extraite de Paul Thurlby’s Alphabet. La version française de L’abécédaire de Paul Thurlby va sortir dans quelques semaines chez Circonflexe !

IMGP8638 IMGP8564-001 IMGP8637

…avec du soleil, de délicieuses tuiles maison (de madame-ma maman 😉 ), des bonbons (de la confiserie artisanale Comme autrefois, à Lalouvesc),

IMGP8664 IMGP8673-001 IMGP8648

une promenade et des pissenlits sur le bord du chemin…

IMGP8586

Et un panneau rigolo. Il veut dire quoi ce panneau? Attention, lapin méchant?!

IMGP8724

Un autre extrait de Paul Thurlby’s Alphabet.

Ce mot « promenade » suffit à remettre du baume au cœur du malheureux Dagobert. Et il se résigna à son sort de la meilleure grâce du monde, rêvant d’une longue randonnée, en plein air, au grand soleil!

Le Club des Cinq en vacances, Enid Blyton. Hachette (La Bibliothèque Rose).