❆ Mon calendrier de l’Avent des livres #3 *Jazz sous la lune* ❆

P1090367La lune est une belle source d’inspiration! Ce sont 14 standards jazz des années 1950 et 1960 et qui ont tous un lien avec l’astre lunaire qui sont réunis dans *Jazz sous la lune*. Des ballades, quelques chansons d’amour et des plages à l’ambiance délicieuse de fin d’année se succèdent. On entend tour à tour Ella Fitzgerald et Audrey Hepburn (*Moon River*! quelle parfaite dernière plage pour le CD!), Billie Holiday et Sarah Vaughan, Nina Simone et Julie London, Ray Charles et Mel Tormé (ahhh, *Blue Moon*!)… Ce livre-CD est sublimé par Ilya Green, elle illustre toutes les chansons (à noter, les paroles des chansons sont toutes traduites en français) de ce livre-CD avec une grâce qui ne peut qu’émouvoir. Des enfants qui jouent, dorment ou patinent, une enfant rêveuse, des portraits touchants : quelle belle galerie!

*Jazz sous la lune* est le fruit d’un travail réunissant Misja Fitzgerald Michel (sélection et collectage), Ilya Green (illustrations), Valérie Rouzeau est la traductrice et les commentaires sur les chansons et les interprètes sont signés Françoise Tenier. Le livre-CD est paru chez Didier Jeunesse (23,80 euros) et il ne vous reste plus qu’à craquer 😉

P1090375

2 albums ❤ pour les tout-petits

P1090104-001La pomme est du fruit du pommier. Une pomme, c’est gourmand et ça fait croc. Dans cet album, il y a des pommes, quelques graines et des croc-croc-croc. Il y a aussi quelques gouttes de pluie. Dans Pomme Pomme Pomme, il y a un joli texte rimé et les belles couleurs de Corinne Dreyfuss… J’aime les pommes et j’adore Pomme Pomme Pomme :-)

Pomme Pomme Pomme de Corinne Dreyfuss est paru chez Thierry Magnier (11,90 euros).

20150901_102649-1-1Comment ça se passe à l’heure du dodo chez les animaux? Chez les pandas, les renards, les lionceaux et chez les koalas, comment se met-on au lit? La réponse est dans Au dodo dis donc! Au texte tout en rimes de Pierre Delye répondent des flaps dissimulant des surprises amusantes et surprenantes de Cécile Hudrisier. J’adore les mots du conteur et les dessins rigolos de Cécile ; j’adore Au dodo dis donc! :-)

*Pour voir d’autres images, je vous invite à lire le billet de Cécile Hudrisier herself, les photos sont irrésistibles!*

Au dodo dis donc de Pierre Delye et Cécile Hudrisier est paru chez Didier jeunesse (12,10 euros).

*Ours et gouttes* de Elsa Valentin et Ilya Green

P1080828

Allez, la troupe, c’est l’heure de la promenade. Tous dans le landau!

L’enfant joue aux gouttes, puis à la famille ours mais Patatraou et Pataboumba! Elle terminera par faire du roller à patins.

Elsa Valentin et Ilya Green se sont immiscées dans les jeux d’une petite fille. Cette dernière est prise toute entière par ses jeux. Quel régal cela a dû être de se glisser dans l’imaginaire d’une enfant… Le texte de Elsa Valentin est court, enfantin, joyeux. On croirait parfois à une comptine. Ilya Green, quant à elle, représente de manière irrésistible le monde de la petite enfance. Quel bel album!

Ours et gouttes de Elsa Valentin et Ilya Green est paru chez Didier jeunesse (12,90 euros).

Partons faire un p’tit tour au Far West en musique!

P1040799Pas d’annonce de nouveau périple estival aux Etats-Unis… pas cette année 😉 Restons par ici avec le nouveau livre-CD de la collection Eveil Musical chez Didier jeunesse : Comptines pour chanter le Far West! Les interprétations sont toniques et le CD s’écoute en boucle avec grand plaisir. Le livre est illustré avec panache par Cécile Hudrisier et j’aime beaucoup les bouilles de ses personnages : le curieux bonhomme avec son banjo, les trognes des indiens et des cowboys… Il y a 10 comptines du Far West dans ce chouette nouveau livre-cd dont on peut écouter des extraits ici et voici quelques images du livre (tout carton!) :

P1040801 P1040802 P1040803 P1040804On peut trouver d’autres images ici, sur le blog de Cécile!

En résumé :

Glissez le CD dans un lecteur et vous pourrez chanter, fredonner et remuer votre popotin sur les airs de La danse du petit Indien ; She’ll Be Coming Round the Mountain ; Ani couni (berceuse iroquoise) ; Je suis un gars du Far West ; Dix petits Indiens ou Nagawicka 😉

Le livre-CD Comptines pour chanter le Far West est paru ce mois-ci chez Didier jeunesse (12,90 euros).

Un livre par semaine en 2014 – 41#52 – Le Magicien d’Oz de Jean-Pierre Kerloc’h et Nathalie Dessay

P1000328Un nouveau grand conte dans la collection des livres-CD

de Didier jeunesse est paru!

Somewhere, over the rainbow…

Une terrible tempête a emporté Dorothée dans un drôle de pays, le pays d’Oz.

Va-t-elle pouvoir regagner son Kansas chéri?

Il avait déjà adapté La Flûte enchantée et Peter Pan dans la même collection, Jean-Pierre Kerloc’h s’est cette fois-ci intéressé au texte de L. Franck Baum, Le Magicien d’Oz. C’est très bien adapté et on n’est pas perdus du tout. Nathalie Dessay dit le texte d’une manière tour à tour enjouée, profonde, drôle… elle fait tous les personnages et c’est un régal de l’écouter! Tout autour de Nathalie Dessay, il y a les musiques du film de Victor Fleming de 1940 (les intégrales des musiques sont reprises à la fin de l’album).

P1000329P1000330P1000332J’adore les peintures à l’huile d’Olivier Desvaux, il a créé son pays d’Oz et ses couleurs sont fantastiques.

En bonus à la fin du livre, les paroles des chansons sont retranscrites et traduites en français ; Jean-Pierre Kerloc’h parle du travail d’adaptation et Olivier Desvaux livre des esquisses de ses illustrations.

P1000334 P1000335 P1000337Bref, tout me plaît dans ce Magicien d’Oz : la bande-son, les mots, les couleurs…

Alors, alors, récapitulons :

Nathalie Dessay raconte Le Magicien d’Oz et c’est un régal :-)

Le texte est signé Jean-Pierre Kerloc’h et les illustrations par Olivier Desvaux.

Et c’est sorti chez Didier jeunesse.

Avant d’aller en librairie vous le procurer, vous pouvez écouter des extraits ici!

J’❤ « J’aime mes cauchemars » et « Le gros goûter »

IMGP5961La petite héroïne de cet album fait souvent de mauvais rêves comme de ne jamais tomber amoureuse, se retrouver nue dans la cour de l’école ou rester coincée dans l’ascenseur. Sa maman n’a de cesse de vouloir la rassurer avec de belles histoires ou de jolies choses comme « une licorne en peluche et une veilleuse en forme de grenouille ». Mais la petite fille ne veut rien de tout ça : elle aime ses cauchemars!! A bas dauphins et princes charmants, vive les monstres et les loups :-)

Avec tout ce que maman fait pour moi, mes nuits seront bientôt peuplées de gentils petits animaux mignons, de miel dégoulinant et de princes charmants tout parfaits.

Beurk.

Voilà un album au propos que l’on a peu l’occasion de lire, ça change et que c’est bon! Vive les cauchemars 😉

❤ J’aime mes cauchemars de Séverine Vidal et Amélie Graux. Gallimard jeunesse.

IMGP5963Un gros goûter est prévu près du Petit Lac. La tortue y va… elle y va « à petits pas »… Elle se fait dépasser très facilement par plusieurs animaux, fort contents de la laisser loin derrière eux : il y aura plus à manger pour eux.

Nana la tortue ne semble pas s’inquiéter de son éventuel retard même si Lapin, Renard, Cochon et Ours la narguent. Nana continue son chemin : « c’est bien connu, toujours la tortue Nana à petits pas va. »

Quand Nana arrive près du Petit Lac, Lapin, Renard, Cochon et Ours ne sont pas là… seul un Lion est là… Que va faire Nana face au fauve??

Les auteurs du Machin font très fort avec ce nouvel album, c’est original, drôle et malicieux : un ré-gal! Le texte de Stéphane Servant est tout en rimes et c’est un bonheur à lire. Cécile Bonbon a assemblé avec talent les pièces de tissu pour représenter tous les animaux de ce gros goûter : ça se dévore des yeux :-)

Le gros goûter de Stéphane Servant et Cécile Bonbon. Didier jeunesse.

Histoires d’ours #1 (Boucle d’Ours vs Boucle d’or)

IMGP6740IMGP6743C’est le Carnaval de la forêt. Petit Ours veut se déguiser en Boucle d’Ours. Avec une jupe et des couettes ce qui fait que Papa Ours est très très mécontent :

Qui Que Quoi? Boucle d’Ours? Avec une jupe rose et des couettes blondes?

Papa Ours propose tout un tas de déguisements trèèès masculins. Mais Petit Ours n’en démord pas : il veut se déguiser en Boucle d’Ours, non mais!

Papa Ours se répète encore et encore : Qui Que Quoi? Boucle d’Ours? Avec une jupe rose et des couettes blondes? Mais c’est impossible!

Alors Maman Ours intervient, pourquoi serait-ce impossible?

un vrai OURS ne porte pas de jupe rose! Ni de couettes blondes!

Ça, c’est pour les filles, les oursonnes, les femmelettes, les cacahouètes, les hommelettes!

Papa Ours sera bien puni d’avoir osé dire pareille chose…

Oui, et même doublement puni! Papa Ours devra non seulement accepter que Petit Ours soit déguisé en Boucle d’Ours ET il devra lui-même être déguisé non pas en GRAND MÉCHANT LOUP mais en … En quoi? Je vous laisse le découvrir par vous-même 😉

 —

Ahah, quel chouette album, quel bel éclat de rire!

Vive le jeu, vive le carnaval, vive les oursons déguisés en Boucle d’Ours, non mais! … et les filles en pirates, les garçons en mariées, pourquoi pas? un déguisement, c’est pour de rire, c’est pour jouer, non mais!

Cet album se moque de certaines conventions sociales avec bonne humeur, c’est drôlement bon! Bravo monsieur Servant :-)

Boucle d’Ours est signé Stéphane Servant et illustré très dynamiquement par Laetitia Le Saux. Didier jeunesse.

 

 

IMGP6744 IMGP6745Plus classique mais toujours charmant : Boucle d’or & les 3 ours. Le texte est celui qui date de 1956, celui de Rose Celli et les images sont signées Charlotte Gastaut… J’aime ses petits points, ses feuillages, la bouille de sa Boucle d’Or. Les couleurs se déploient sur les pages de droite ou sur des doubles-pages. De fins dessins, noir et orange, ponctuent certaines pages de gauche. J’❤!

.

Boucle d’Or & les 3 ours de Rose Celli et Charlotte Gastaut. Flammarion.

.

« On a regardé en haut, on a regardé en bas. On est allés voir ici et on a cherché là-bas. »

Je me sentais à l’étroit alors je suis sorti de là pour trouver un nouvel endroit.

Sur une branche dans un arbre, un bébé sort de son cocon et part à la recherche d’une maison en compagnie d’un chat…

Les maisons de la chouette (trop petite!) ou des loirs (trop noire!) ne lui conviennent pas. Et les bras de sa maman? Comment les trouvera-t-il?

Swoush… J’adoooore cet album, je suis soufflée par sa poésie… Ilya Green met à l’honneur l’amour maternel avec une belle finesse dans le texte et des illustrations rien moins qu’enchanteresses!

Pour toutes les images : copyright Ilya Green, Didier Jeunesse, 2013.

 .

Mon arbre d’Ilya Green. Didier jeunesse. 12,90 euros.

Note : Grâce à l’opération Premières Pages, Mon arbre est l’album offert en 2013 aux bébés nés dans les départements suivants : Ain, Lot, Pyrénées Orientales, Puy de Dôme, La Réunion, Savoie et Seine-et-Marne.

L’album s’accompagne d’un guide papier : Petit guide de voyage au pays des histoires, rédigé par Murielle Szac et illustré par Anne Wilsdorf qui a été mis en vidéo :

histoires d’animaux… #1 « les oreilles du lapin s’envolent de bonheur. »

L’âne s’ennuie à la ferme… Il a envie de prendre l’air, de partir en voyage. Il va retaper et préparer sa camionnette (qui n’est autre qu’un Citroën Type H –j’ai cherché :-) ) et sera rejoint par les animaux de la ferme. Ils partent à 5 un matin.

« Chacun est d’une grande utilité pendant le voyage. On ne se trompe pas de route. Les bagages sont bien rangés. On ne rate aucun virage… On chante à tue-tête. Bref, tout se passe très bien, ce voyage est une fête ! »

L’objectif est d’atteindre le détroit de Gibraltar mais l’âne y parviendra seul ! Les animaux laissent notre héros au fur et à mesure du voyage. La chèvre ne peut résister à la neige des montagnes, le lapin reste à Nogaro, le cochon à Bilbao et le coq à Séville.

pour toutes les images, copyright Irène Bonacina, Didier jeunesse, 2012.

L’âne est tout contrit d’être seul mais il continue le chemin ! Il arrive au détroit et il est content mais pas heureux… Pas loin de là, il entend du bruit, il se trame quelque chose, ça se passe sous un pédalo… c’est un voyage qui se prépare on dirait ! L’âne propose son aide à une ânesse ! Qui met les conditions à la participation de l’âne qui en est tout chaviré… de bonheur !

Yeepaa ! l’âne a trouvé l’âme sœur…

« Et pédali pédalo, avec l’ânesse, ils fendent les flots. »

De l’amitié, de l’amour, du rire, un Citroën Type H et un pédalo… autant d’ingrédients qui, bien réunis et très très très joliment mis en scène et représentés -par Irène Bonacina!- forment une histoire irrésistiblement réussie. Le voyage de l’âne est une très bonne surprise à raconter dès 4 ans !

Bauchette aime aussi.

.

Le voyage de l’âne d’Isabelle Grelet et Irène Bonacina. Didier jeunesse. 12,50 euros.

« Once upon a summertime, if you recall… »

Le choix de musiques jazz est absolument extra (voir ci-dessous!) et s’écoute en boucle… Cet album-CD est exceptionnel de délicatesse et de finesse dans les illustrations. Ilya Green alterne couleurs vives, douces et sombres, quel bonheur de tourner les pages du livre…

copyright Ilya Green, Didier Jeunesse, 2012.

2 éditions existent pour ce titre : le livre-CD (à 23,80 euros) et 1 coffret en édition limitée (à 29,90 euros) où l’on trouve en plus du livre-CD une illustration sur papier velin numérotée et signée par Ilya Green.

.

Les plus belles berceuses jazz, sélectionnées par Misja Fitzgerald Michel, traduites par Valérie Rouzeau et illustrées par Ilya Green. Didier Jeunesse.