❤ À bas le coton, vive l’illustration! ❤

IMGP8228

Dans À bas le coton, vive l’illustration!, Solenn Larnicol nous fait partager sa vie et son quotidien. Le dessin est partout, depuis qu’elle est petite. Devenue illustratrice, Solenn Larnicol confie qu’après son 1er livre publié, elle pensait connaître le succès et trouver des lettres d’admirateurs dans sa boîte aux lettres… La réalité est que ce sont les factures qui ne cessent d’arriver. Des factures à payer, forcément, mais les chèques pour les régler ne se remplissent pas avec de l’aquarelle… elle doit trouver un travail “alimentaire” pour y arriver.

IMGP8229 IMGP8230

Elle devient vendeuse dans un magasin de lingerie… Les culottes deviennent le quotidien de Solenn Larnicol, les culottes la hantent et deviennent son cauchemar.

Chiffons, boutons, nichons, chaussons, nylon, coton, pyjamon, caleçon

Moi, je veux faire des illustrations!

IMGP8231 IMGP8232

Pour toutes les images : copyright Solenn Larnicol. Rue du monde, 2013.

Trouver un équilibre entre une passion (le dessin) dont on veut faire son gagne-pain et la réalité (il faut manger aussi dans la vie!) est bien difficile… Solenn Larnicol nous livre de son quotidien avec beaucoup d’humour et c’est souvent drôle (j’ai un p’tit coup de cœur pour l’illustration avec la culotte de cheval à la toute fin du livre (je ne la montre pas ici, mais je vous invite à aller chez votre libraire, souvenez-vous, I ♥ mon libraire :-) ! ). Album, BD, récit illustré, À bas le coton, vive l’illustration! est un peu de tout cela et pour moi c’est surtout un gros coup de coeur ❤❤❤ ! A la dernière page, on voudrait que cela continue encore et encore car on était bien dans ces pages!

.

À bas le coton, vive l’illustration! de Solenn Larnicol. Rue du monde.

Pour voir d’autres images de l’album, filez ici, sur le blog de la dame ;-)

A (re)découvrir, Solenn Larnicol a également illustré Je veux un python pour mon anniversaire, un roman de Raphaële Frier également chez Rue du monde.

 

❤ C’EST TA VIE! de Thierry Lenain et Benoît Morel ❤

IMGP8016C’EST TA VIE! parle de sexualité, de bébé, d’amour, de rencontre et par-là même de différence, de respect et de tolérance. Le livre compte 5 chapitres (LES LIENS, LES CONTACTS, LES INTERDITS, LES CORPS, LE BÉBÉ). Plus un ÉPILOGUE splendide… Le texte de Thierry Lenain laisse souvent coi (c’est court, fluide et efficace) et les illustrations de Benoît Morel tantôt aux couleurs vives tantôt sur fond blanc sont pleines de vie, de vitalité, de beauté…

IMGP8018 IMGP8022 IMGP8019

C’EST TA VIE! est un album pour lequel j’ai peu de mots… Note : Album? Documentaire? Les 2?? C’est ta vie! est un brin inclassable et juste indispensable! C’est un album qui manquait et voilà le vide comblé!

Un extrait de l’ÉPILOGUE que j’a-do-re :

Que tu sois fille ou garçon, enfant adopté ou pas, que tu sois ici ou de l’autre côté de la Terre, ta vie a commencé avec la rencontre de la cellule de vie d’un homme et de la cellule de vie d’une femme.

(…)

Depuis, tu vis toujours avec ces parents, ou seulement avec l’un d’eux, ou peut-être avec d’autres parents.

Peut-être ou peut-être pas.

Mais ce qui est certain, c’est que c’est ton histoire.

Ton histoire à toi.

Elle t’appartient.

et voilà un extrait du document de présentation du livre disponible ici afin que vous en appreniez un peu plus de manière plus formelle ;-)

Dans les documentaires sur la sexualité, on donne trop souvent aujourd’hui la description d’un homme actif et jouisseur, pénétrant un pénis durci par son désir dans le
vagin inerte d’une femme immobile. L’homme y répand alors des milliers de spermatozoïdes qui s’élancent aussitôt dans une course sans pitié vers un ovule attentiste. Et que le meilleur gagne…

Les auteurs de C’est ta vie ! ont décidé de rompre définitivement avec cette vision de la sexualité transmise aux enfants. Pour dire que la relation sexuelle, c’est le désir, le mouvement et le plaisir partagés de deux personnes. Pour dire aussi que la relation sexuelle appartient au couple amoureux, mais pas seulement, marié, mais pas seulement, hétérosexuel, mais pas seulement…

Hommes, femmes, hétérosexuels, homosexuels, familles hétéro ou homo parentales de toutes couleurs de peau : C’est ta vie ! n’oublie personne.
Pas même les adultes qui choisissent ne pas avoir de sexualité ou qui ne désirent pas devenir parents.

IMGP8023 IMGP8026 IMGP8025 IMGP8024

Cet album est épatant par sa sobriété, sa justesse… en un mot par son intelligence!

.

C’EST TA VIE! de Thierry Lenain et Benoît Morel. Oskar. 19,95 euros.

 

((dans ma valise de retour de vacances, il y a… 1 éléphant dans 1 train signé Marc Boutavant!))

2013-04-08 IMGP6081

Le train est en pièces détachées (les pièces du puzzle sont en carton très fort) dans une ♥♥♥ nouvelle boîte irrésistible ♥♥♥ éditée par Chronicle Books et dans un des wagons du train, il y a un éléphant… le tout délicieusement croqué par Marc Boutavant!

.

ALL ABOARD Train Puzzle, par Marc Boutavant chez Chronicle Books.

J’ai trouvé cette boîte chez Lutyens & Rubinstein, une librairie au coeur du quartier de Notting Hill à Londres, un amour de librairie!

“Maps help us understand and navigate the world.”

J’aime les cartes! Rappelez-vous de ce sublime CARTES-là !

Les cartes nous aident à mieux comprendre le monde et nous invitent aussi à rêver…

Voilà de quoi alimenter de nouveaux songes et contenter vos mirettes ;-)

IMGP4946 IMGP4947

A map of the world, The World According to Illustrators and Storytellers est un superbe recueil de cartes. Les continents, pays, villes et quartiers sont représentés en dessins, pictogrammes, pixels, typographies diverses, … autant de visions du monde par des illustrateurs et artistes contemporains.

Quelques images :

IMGP4950

Les cartes de Jon Frickey

IMGP4952

Reykjavik Center par Borgarmynd

IMGP4955

San Francisco Map par Borgarmynd

IMGP4956

The Hand drawn map of London par Jenni Sparks

2013-03-26

The Hello Map by Hello Yellow Studio

IMGP4960

Oliver Jeffers

IMGP4963

Good Toys Europe par Khuan + Ktron

IMGP4964

London cut-paper map par la Famille Summerbelle

 

En résumé : A map of the world =! La préface est de Antonis Antoniou. C’est paru chez Gestalten en début d’année et c’est au prix de 39,90 euros. Pour en voir un peu plus, filez sur le Pinterest de l’album.

C’est la fin du Georges-pommes-concours et les gagnants sont…

Capture d’écran 2013-03-11 à 17.12.33.png.
Le tirage au sort du Georges-pommes-concours a eu lieu comme prévu hier soir.
.
Monsieur Gaëlle m’a aidée… on a téléchargé The Hat, un logiciel gratuit de tirage au sort et rentré vos participations, pour certaines doubles si vous donniez la bonne réponse à la question + le like sur la page Facebook de Georges.
.
La réponse à la question Quelle langue Georges vous propose de découvrir dans la rubrique LaNGue de ce numéro ? est : le néerlandais.
.
A 22h35, j’ai donné le top pour le mélange et quelques secondes plus tard, je disais STOOOOP et les 3 gagnants (gagnantes!) sont :
.
Celine,
Marie et
lilibulle.
.
@ vous trois : BrAvO :-)
je vous envoie un mail ce matin avec la marche à suivre!
.
.
@ tous les autres :
merci d’avoir participé!
Merci pour les gentils mots, les pommes-souhaits, les sourires et compliments!
.
.
.
.
ViVe GeOrGeS!! et ViVe les PoMmEs!!!
.
.
BANDEAU-POMME

Vive les pommes, vive Georges -et vive les (pommes-)concours avec des Georges à gagner!

2013-03-12Hiii, j’❤❤❤ aime ❤❤❤ les pommes ;-)

IMGP4598 IMGP4600Et devinez quoi…

le nouveau numéro de Georges (qui sort aujourd’hui) est un numéro POMME :-)

▲ ▲ ▲

Mais c’est quoi Georges?

 Georges, c’est un magazine.

Un petit – petit – petit magazine, pour les enfants ni trop petits ni trop grands. (C’est aussi pour les grands (les grands pas enfants). Et également pour les grands qui se sentent enfant. Enfin, c’est pour pas mal de monde en fait :-) )

 Georges est un magazine un p’tit brin décalé.

Les numéros de Georges n’ont pas de numéro. Ahah. C’est vrai ! pas de numéro mais… ils ont des thèmes. Le tout premier paru était le numéro Moustache. Le 3ème avait pour thème le cupcake ; le 7ème ? Le vélo.

Le 10, le tout nouveau, est un numéro Pomme. Un numéro-pommé. Apple-pomme ;-) .

Georges laisse toujours une grande place au graphisme et à l’illustration.

Ce sont toujours de jolis noms qui sont à l’honneur ! Lesquels ? Steffie Brocoli, Carole Chaix, Julie Colombet, Didier Cornille, Aurélie Guillerey, Magali Le Huche, Lili Scratchy pour n’en citer que quelques-uns mais il y en a tout un tas d’autres

Georges compte toujours 3 parties.

La première réunit les HISTOIRES. Vraies, courtes, longues ou à l’envers.

La deuxième comporte des JEUX. A colorier, des jeux à calculer ou à déchiffrer autour du thème du numéro.

La troisième partie, ce sont les RUBRIQUES-À-BRAC. Elles permettent de découvrir des métiers, langues étrangères, scènes de films ou expériences scientifiques, mais de façon toujours farfelue !

Que trouve-t-on dans le numéro POMME ?

Dans ce numéro pomme, il y a … attention, tenez-vous bien… Des pommes. Ahah.

BANDEAU-POMME

Des pommes en histoires…

La loooongue histoire se nomme P’tit Robert à la recherche d’une très Grande Pomme. Elle est signée Tom Schamp (!!) et met en scène P’tit Robert, un chien. P’tit Robert aime chasser les petites pommes dans son jardin à la campagne alors quand il entend parler d’une “big apple”, ça l’a forcément interpellé et le voilà fraîchement arrivé à New-York. Il va chercher, fouiller, en haut, à gauche, sur les côtés… sans succès. Il continue vaillamment jusqu’à ce qu’une bonne odeur le détourne de sa quête et l’entraîne sous terre. Et pendant que P’tit Robert se régale, et bien le p’tit lecteur est invité à un joyeux jeu façon cherche & trouve et à compter des pommes dans les illustrations.

La courte histoire est une nouvelle aventure de Panpi & Gorri (par Marie Novion) : Les pommes du voisin. Où l’on apprend que les pommes vertes, ce n’est pas bon !

Les jeux…

Il y a des bonbons à additionner, des personnages de contes à retrouver, un cache-pomme à découper et à former, des expressions gourmandes à compléter et une grille de mots mêlés avec des pâtisseries-pommées à rayer.

Les jeux sont illustrés notamment par la talentueuse Amélie Fontaine (j’en profite pour dire que j’attends avec graaaande impatience son prochain album à paraître chez Hélium tout bientôt Les animaux manient les mots).

Les RUBRIQUES-À-BRAC avec l’interview d’une boulangère, la découverte d’une langue dont je tairai le nom (vous comprendrez plus bas pourquoi!), une mangeoire à insectes à construire, une recette à tenter, des chips de pommes (pas de terre !).

Et comme toujours, le lexique à la fin (avec les mots compliqués expliqués et les mots étrangers traduits) et les solutions aux jeux.

Et voici en photo un peu de ce tout nouveau Georges :

Et maintenant, le CONCOURS !

Mesdames et Messieurs, rendez-vous chez Georgesjuste ici, pour découvrir quelques pages de ce *savoureux* numéro. Et pour ne pas en perdre une miette, répondez à la question suivante : Quelle langue Georges vous propose de découvrir dans la rubrique LaNGue de ce numéro ? 

Laissez votre réponse en commentant cet article et vous gagnerez peut être 1 des 3 Georges mis en jeu et attention, Mesdames et Messieurs, une 2ème chance de gagner s’offre à vous si vous Aimez/Likez la page facebook du magazine Georges (indiquez-le dans un 2ème commentaire)!

Fin du jeu le mardi 19 mars à 19h.

Les gagnants seront désignés par tirage au sort dans la soirée et les noms des gagnants seront rendus publics le lendemain, le 20 mars!

A vous de jouer et bonne journée :-)

de la nature #4

Du land art en ville? Oui, c’est possible! Il faut ouvrir l’œil, mais “la nature est bien là, partout présente.”

Les oeuvres d’art sont regroupées par saison, automne, hiver, printemps, été et tout se passe Rue Nature… J’adore cet album… Pour en savoir plus, filez chez Bauchette, elle a écrit un très très chouette article dessus.

Et si vous aimez ce titre, allez voir aussi Artistes de nature, Artistes de jardin et Joueurs de nature. Ces albums sont du même artiste et publiés chez le même éditeur!

.

Artistes de nature en ville de Marc Pouyet. Plume de carotte. 29,50 euros.

de la nature #3 A la découverte du land art

Les ouvrages de land art ne sont pas nombreux en France et on en trouve très très peu pour enfants. Il y a tout de même eu Artiste de plage chez Actes Sud junior début 2011. Il y a aussi les albums de Marc Pouyet chez Plume de carotte (on est cependant dans un catalogue dit adulte). Mais Palette… sort en cette fin d’année Land Art, un splendide album présentant le travail de quelques 50 artistes, un album qui va faire date en la matière !

Mais d’abord, qu’est-ce qu’est le land art ?

Sur Wikipédia, on peut lire : « Le Land Art est une tendance de l’art contemporain, utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierres, sable, rocher, etc.). Le plus souvent, les œuvres sont à l’extérieur, exposées aux éléments, et soumises à l’érosion naturelle ; ainsi, certaines œuvres ont disparu et il ne reste que leur souvenir photographique et des vidéos.

Les premières œuvres ont été réalisées dans les paysages désertiques de l’Ouest américain à la fin des années 1960. »

Le land art est indissociable de la nature.

Les œuvres sont créées dans la nature et avec des éléments provenant de la nature elle-même.

L’album de Palette… est découpé en 5 parties présentant les œuvres d’une cinquantaine d’artistes du monde entier. Il y les premiers (comme Robert Smithson, Nancy Holt), les connus (comme Andy Goldsworthy, Christo), et tout un tas d’autres (James Turrell, Claude Parmiggiani, Patrick Dougherty…). Leurs œuvres sont réunies sur un planisphère placé en fin de l’album.

« Chacun, à sa manière, interroge le rapport entre le geste artistique de l’homme et la force naturelle de la nature. Ces œuvres se font aussi l’écho d’une préoccupation de plus en plus forte chez les artistes, concernant l’avenir de la planète et de son fragile écosystème (…). L’œuvre doit à la fois trouver sa place, exister dans le site et habiter le panorama, mais aussi savoir se faire oublier et se fondre dans le lieu qui l’accueille. »

Les 5 parties de l’album :

  1. A la conquête de l’espace. Ou comment le land art est l’investissement d’immenses espaces en plein air.
  2. L’art au grand air. Ou comment la nature se fait écrin d’une œuvre.
  3. Les matériaux de la nature. Ou comment les produits de la nature sont utilisés pour créer une œuvre.
  4. L’homme face à la nature. Ou comment l’homme se confronte aux éléments et à la force de la nature.
  5. Conscience écologique. Ou comment l’œuvre de land art permet de prendre conscience de la fragilité de l’environnement.

L’iconographie de Land art est splendide. Qualité des reproductions et des textes documentaires sont bien là et tout est vraiment réuni pour faire de ce titre un ouvrage de référence. Vous l’aurez compris, c’est un album coup de cœur pour moi et je ne peux que vous inviter à aller le contempler avant peut-être d’aller vous-même créer une œuvre d’art éphémère et naturelle…

Land art, c’est à partir de 9-10 ans et sans limite d’âge !

.

Land Art de Floriane Herrero et Ambre Viaud. Palette… 28,50 euros.

“Tilleul de Klokočov : c’est le plus vieil arbre tchèque. Il a près de 1000 ans.”

Le Canada est le deuxième plus grand pays du monde en superficie, après la Russie.

Anne Shirley, l’héroïne du roman de Lucy Maud Montgomery, « Anne, la maison aux pignons verts », vivait sur l’île du Prince Edouard (Canada).

Le jazz est né à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis).

La plus ancienne cathédrale d’Amérique du Nord est à Mérida (Mexique).

Crânes en sucre, ornements populaires pour le Jour des Morts (Mexique).

Suomi-Neito, personnage imaginaire représentant la Finlande.

Le sapin de Noël est une tradition qui vient d’Allemagne.

Cadix. C’est la plus ancienne ville d’Espagne.

Mămăligă. Bouillie de farine ou de semoule de maïs (Roumanie).

Daman des rochers, caracal, cobra noir du désert. Animaux de Jordanie.

Ful Medames, plat à base de fèves, d’olives, d’oignons, d’ail et de jus de citron (Egypte).

Les cigognes hibernent en Namibie.

Hangi, méthode de cuisson traditionnelle. Les aliments sont cuits sur des pierres chaudes dans un four creusé dans le sol et recouvert de terre (Nouvelle-Zélande).

… Je pourrais continuer comme ça longtemps. J’ai extrait ces quelques informations de Cartes, un album juste-absolument-exceptionnel qui vient de paraître.

Mais Cartes, c’est quoi ? Cartes est un atlas tout droit venu de Pologne et que Rue du monde a très judicieusement traduit.

Cartes est une merveille parmi les merveilles… C’est un grand album de 27,2 cm de largeur par 37 cm de hauteur.

C’est 107 pages illustrées d’exquise manière qui permettent de voyager à travers 8 continents et régions du monde et on fait un arrêt prolongé dans 40 pays.

Dans Cartes, il y a 4000 petites vignettes traitant d’une culture, des habitants d’une contrée, de la faune et la flore d’une région, des sites et monuments à visiter, des spécialités culinaires, des personnages qui ont marqué l’histoire, et les artistes ne sont pas oubliés !

Pour toutes les images, copyright Aleksandra et Daniel Mizielińscy, Rue du monde, 2012.

Cartes est un album où l’on peut passer des heures à chercher, découvrir, rire, s’exclamer, s’étonner…

Cartes c’est Mapy en polonais et on peut voir des images ici de la version originale. Cartes, c’est 3 ans de travail. C’est 2 polices d’écriture créées spécialement pour le livre (Cartographer et Mrs White) !

***

En voici un peu plus sur les auteurs : Aleksandra et Daniel Mizielińscy forment l’Hipopotam Studio et ici, vous pouvez découvrir leurs autres livres.

En français, on peut également trouver de ce couple d’auteurs-illustrateurs Croque chez Rue du monde, Mamoko, 50 histoires dans la ville chez Didier jeunesse et Design chez Mila.

Une interview de Daniel Mizielińscy (c’est en anglais).

Donc en résumé, Cartes est un des très-très beaux albums de cette fin d’année, c’est pour les enfants, c’est pour les adultes, c’est à conseiller très très largement et puis c’est tout !

.

Cartes : voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde d’Aleksandra Mizielinska & Daniel Mizielinski. Rue du monde. 25,80 euros.

La Soupe aime également!

((le 4ème caillou du mois))

on est en décembre, il y a bientôt une nouvelle année et ça rime avec 1 nouveau calendrier! vous pourriez choisir celui d’Olivier Tallec! Des images et des citations de ses parutions au Père Castor (La croûte, Michka, Le slip de bain, les albums de la série Grand Loup & Petit Loup, Le rêve de Si Yan) jalonnent les mois de l’année prochaine…

.

Calendrier 2012 d’Olivier tallec. Père Castor. 12 euros.