“Tandem” de Séverine Vidal et Irène Bonacina chez La joie de lire

IMG_20150131_083950

Il y a dans Tandem une chouette et un oiseau. Ils se connaissent depuis bien peu de temps mails ils sont déjà presque inséparables. Ils ont rendez-vous ce jour-là, pour une balade en vélo et… l’oiseau ne vient pas. La chouette attend, puis s’impatiente, fulmine un peu, et en fait s’inquiète beaucoup… des sentiments bien contradictoires l’envahissent, l’a-t-il oubliée? Ohoh, sûrement pas! Il y a une drôle de bonne odeur qui approche…

Qu’il est beau ce texte qui dit toute l’impatience que l’on a de revoir son ami, le sentiment d’urgence, le besoin d’être ensemble… mais il y a aussi la p’tite colère qui pointe son nez à cause du temps passé à attendre et tout en même temps l’inquiétude, la grosse inquiétude que l’ami ne vienne pas du tout…

Il avait dit midi.

Et s’il ne venait pas, s’il s’est perdu, s’il est mort…

Si on était fait pour se connaître une semaine et c’est tout…

Si c’était un cadeau que je dois rendre, en fait…

Le texte dit toute l’ambivalence des sentiments de la chouette. Impatiente et bougonne voire colérique et en même temps si anxieuse. La fin, hiii, que c’est tendre et que c’est doux, que c’est beau de les voir se retrouver (et oui, ils se retrouvent, bien sûr ;-) )

C’est rare un texte si juste sur l’Amitié, que tout cela est bien observé madame Vidal, bravo ! Les dessins de Irène Bonacina sont parfaitement au diapason du texte, fins et éclatants… Bon, vous êtes encore là? Mais l’Amitié n’attend pas ;-) alors filez vite-vite en librairie découvrir Tandem!

IMG_20150131_083842 IMG_20150131_083812 IMG_20150131_083757

Tandem

de Séverine Vidal et Irène Bonacina

est paru chez La joie de lire

et est au prix de 12 euros

Mercredi 28 janvier 2015

IMG_20150129_085520 IMG_20150129_085623 IMG_20150129_085444 IMG_20150129_085814
Hier matin, la journée payait pas trop trop de mine au début (un coup de vent / j’ai froid / les poubelles débordent de partout à Marseille et c’est vraiment crade / et puis je voulais pas laisser mon livre en cours) et en fait je l’ai bien carrément aimée ;-) Le matin à la librairie, j’ai refait mes tables et pris des photos. J’avais plaisir à réaliser que j’étais bien entourée. Et puis, l’Amitié a pointé le bout de son nez et j’ai reçu ce trop beau gâteau aux pommes – cadeau de ma pomme-copine. J’en suis encore toute ébaubie. Dans l’après-midi, une cliente m’a dit tout bas qu’elle a passé un bon moment en venant et en m’écoutant la conseiller.
Un ange passe.
J’ai conseillé 2 fois Jasmine la souris et il est parti les 2 fois. Yeahh.
Puis la toute dernière cliente de la journée qui me remercie pour la BD conseillée il y a quelques jours, elle a beaucoup plu et tout le monde dans la soirée l’a feuilletée, elle était ravie! (Et moi aussi!)

Le soir à l’appartement, le trop beau gâteau aux pommes a fait plat ET dessert et c’est juste une tuerie. Après ça, je me suis replongée dans mon roman laissé le matin, Lily de Cécile Roumiguière à La Joie de lire. Et j’ai été soufflée. Pas d’autre mot pour le moment, mais j’y reviendrai. (Sur la 4ème photo, Lily est à côté de Tandem dont je disais que c’était un monument. En fait, Lily est un autre monument, voilà.) Pour l’heure, je dois prendre le chemin de la librairie. Et j’ai très envie de voir un jour prochain Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda que je ne connais pas… (il a une grande place dans Lily).

Lectures d’une fin de semaine de janvier

P1020522 P1020523P1020526 P1020528

-

“(…) comment faire Doc? Aide-moi! Je me sens si petite!” J’ai trouvé d’occasion le premier album de Kitty Crowther, Mon Royaume (Pastel), aujourd’hui épuisé. L’histoire de cette petite personne qui ne sait pas comment se faire respecter mais qui parviendra finalement à faire entendre sa voix face à un roi et une reine aux voix tonitruantes m’a plue !

-

J’ai mis la main aussi sur une édition des Tambours de Reiner Zimnik (coédition Delpire / l’école des loisirs), un texte que Kitty Crowther apprécie beaucoup et dont elle a évoqué l’existence et l’importance pour elle la semaine dernière lors d’une rencontre à l’école des loisirs à Paris. Sa lecture du premier paragraphe m’avait donné la grosse envie de tout lire.
Un matin, un joueur de tambour part. Nous commençons une vie meilleure! Nous partons pour un autre pays! Il ne tarde pas à être suivi de plein d’autres tambours. Ces derniers se heurtent aux moqueries ou au pouvoir qui tente de les faire taire mais le nombre de tambours ne cesse cependant de grandir. Un monde meilleur est-il vraiment possible? L’auteur ne semble pas y croire. La chute m’a fait penser au mythe de Sisyphe, à un éternel recommencement absurde. Comme si le monde meilleur se cherchait toujours mais ne se trouvait jamais.

-

Tu sens? L’odeur des livres neufs. Des aventures pas encore lues. Des amis dont on n’a pas encore fait la connaissance, des heures d’escapade hors de la réalité qui attendent.

J’ai fini La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald chez Denoël, un gros bouquin – doudou de 500 pages sympathique. C’est l’histoire d’une libraire suédoise qui part aux États-Unis dans un coin bien reculé. Elle va ouvrir sa librairie et ramener la vie à Broken Wheel ; des liens vont se créer à nouveau entre les habitants de la minuscule bourgade.

-

Il avait dit midi.

Et s’il ne venait pas, s’il s’est perdu, s’il est mort…

Si on était fait pour se connaître une semaine et c’est tout…

Si c’était un cadeau que je dois rendre, en fait…

Je ne sais pas mettre de mots sur l’émotion qu’a fait naître en moi Tandem de Séverine Vidal et Irène Bonacina chez La Joie de lire. Cet album est un monument je crois, une merveille de délicatesse et de justesse sur l’Amitié…

-

Jasmine – Le concours de flaques d’eau * de Guillaume & Thomas Bianco

P1020461Souris, parapluie, vive la vie ;-)

Mercredi, l’album de Jasmine est arrivé à la librairie et il n’est pas resté longtemps dans le bac des nouveautés Hachette du jour. J’ai fait des p’tits bonds en voyant la pile que j’avais notée, j’ai vite-vite boulotté un exemplaire et je l’ai aimé, mais aimé…! Si bien que je l’ai aussitôt déclaré coup de cœur et posé la p’tite pile sur ma table à côté d’autres préférés.

P1020506Qui est Jasmine ? Jasmine est une souris. Elle aime la pluie. Enfin, non, Jasmine aime les flaques d’eau. Et elle adooore encore plus sauter dans celles-ci et éclabousser les animaux. Aujourd’hui, c’est jour de Concours de flaques d’eau! un PLOUF, c’est 100 points, 500 pour le SPLAF et 1000 pour l’éclaboussage ultime, le MÉGAPATAPLOUF. Après avoir chaussé sa paire de bottes préférée – les roses ! – Jasmine fait un PLOUF (et agace M. l’Escargot !), puis un SPLAF (ce qui énerve pas mal M. Chien !) et vision de rêve… il y a une grosse, une énooorme flaque pas loin de là. Le MÉGAPATAPLOUF est possible, yeahh! … Jasmine saute, fait un superbe MÉGAPATAPLOUF qui éclabousse le lion. Et le lion se met dans une colère noire! Il veut se venger, il veut la manger et une course poursuite terrible démarre! Qui du lion ou de la souris va gagner? Jasmine croit sa dernière minute venue, mais quelque chose de fort inattendu tombe du ciel et va la sauver. Et la fin messieurs dames, mais qu’elle est belle cette fin et qu’elle est originale ! Inattendue et juste parfaite, mais je n’en dis pas plus ;-)

P1020507 P1020509 P1020510 P1020492© Guillaume & Thomas Bianco

Ahhh, que c’est bon les livres qui font tout oublier et vous emportent totalement, ah oui, j’aime ça! Jasmine – Le concours de flaques d’eau est un amour d’album avec une héroïne charmante, espiègle et rigolote. Le texte est rigolo et fin tout comme le dessin… Tout est bon dans cet album!

Mention spéciale pour les pages de garde Quelques bottes secrètes, pour quelques bottes spéciales. Vous y apprendrez quel type de bottes chausser afin de ne pas souffrir des flaques de soupe, de lave, ou bien de chocolat :-)

P1020499Note : on peut voir Jasmine dans le hors-série de Spirou / Je suis Charlie. Une page de BD signée Guillaume Bianco la mettant en scène est dedans. Très fort ce dessin…

P1020518 P1020519

Jasmine – Le concours de flaques d’eau  de Guillaume & Thomas Bianco est édité par p’tit Glénat et est au prix de 11 euros.

Une page Facebook est dédiée à Jasmine et c’est ici!

On peut lire les premières pages de l’album ici.

Mercredi 21 janvier 2015. “Have a good day”.

C’est le propre du roman d’amener le lecteur à renoncer au sommeil.

Extrait de Un hiver à Paris de Jean-Philippe Blondel chez Buchet-Chastel

P1020447 P1020449En ce moment, je lis des romans d’Aki Shimazaki, j’aime sa façon de dire beaucoup avec très peu, j’aime découvrir ces vies japonaises ; je lis les dernières nouvelles parues de Russell Banks –Un membre permanent de la famille–, ahh, ANCIEN MARINE quel bonheur ! ; et puis j’ai bien aimé l’histoire de ce couple qui abandonne la ville dans Ici ça va de Thomas Vinau (10/18). Hier, j’ai dévoré et été épatée par le premier roman de Hélène Duffau, Vingt et une heures, à paraître bientôt à l’école des loisirs. Je me suis sentie tout au long du texte en profonde empathie avec Pauline, l’héroïne.

P1020297 P1020362 P1020436Marseille, janvier 2015

En ce moment, je réfléchis beaucoup au terme construction. Les dimanches, on va voir la mer, on prend un bon coup de vent et on admire le bleu. On regarde des films d’Alfred Hitchcock. Rebecca et Marnie nous ont scotché. On a aussi découvert la série Alfred Hitchcock présente et on se régale!

P1020439 P1020440 P1020443 P1020441 P1020442En ce mois de janvier à la librairie, il y a les excellents (et derniers malheureusement) albums d’Autrement jeunesse qui sont arrivés, Sans défense au ton grave et Sauvage, au dessin plein de vie ; un nouvel album rigolo d’Emily Gravett, Lièvre et Ours, qui sort cette semaine ; le roman de Madeline chez Sarbacane, L’été de Léa, beau comme tout… et la tourbillonnante Popy la tornade (toujours chez Sarbacane) ; Olivier Tallec qui offre plein de nouvelles bouilles irrésistibles dans Qui Quoi Où et puis on peut relire Gros Lapin de Ramona Badescu grâce à son passage dans la collection Tom’Poche… Bref, il y a quelques bien jolies nouveautés qui arrivent mais je prends encore du temps avant de réinvestir cet espace avec des chroniques de lecture.

P1020445 P1020444Janvier file. Ce dimanche, j’ai fait des biscuits bien croquants aux noisettes. Ce lundi, j’ai acheté le hors-série de Spirou / Je suis Charlie réalisé en hommage à Charlie Hebdo. Hier, j’ai ouvert 2 enveloppes avec des cartes de vœux ❤. L’une à pomme avec de doux souhaits et une à cadeaux home-made. Aujourd’hui sur mon calendrier 2015 Flow, il est écrit “Have a good day”. Je l’espère tant…

Moi, je me posais à peu près trois cents milliards de questions à la minute et j’osais à peine me décider après. Les décisions étaient une épreuve parce que j’avais toujours peur de manquer quelque chose. (…) j’étais tiraillée entre les différentes options. Occupée à trier pour tout rendre raisonnable et choisir de façon logique, je mettais une énergie folle dans des négociations avec moi-même. (…) J’étais incapable de me décider avec simplicité.

Extrait de Vingt et une heures de Hélène Duffau, à paraître à l’école des loisirs.

Après le 7 janvier 2015

albertine

© Albertine

ba© Beatrice Alemagna

Depuis ce mercredi, j’ai du mal à m’exprimer, à m’enthousiasmer et à trouver des mots pour parler de quoi que ce soit. Depuis mercredi, je regarde les dessins ; j’écoute les Françoises, Grand Corps Malade et Benjamin Biolay ; je suis émue par les mots de François Morel et j’aime lire tous ces verbes reliés aux livres.

20150111_123131

J’aurais voulu marcher ce week-end à Marseille mais j’étais à la librairie lors des 2 rassemblements. Dimanche, il y avait l’inventaire à la librairie et j’ai commencé symboliquement la journée en bippant Non à la peur, un volume de la collection Ceux qui ont dit non chez Actes Sud Junior.

Résonances littéraires #7 – Jean-Philippe Blondel -

Je fais de longues balades le long de l’océan. Cela me vide l’esprit. Au bout d’un moment, je ne sens plus que toutes ces forces de la nature contre lesquelles il est impossible de lutter, les vagues, le vent, l’avancée des dunes.

Extrait de Un hiver à Paris, Jean-Philippe Blondel. Buchet-Chastel.

P1020312 P1020346-001 P1020362Marseille, 4 janvier 2015.

Première balade le long de la mer, premier coup de bleu, premier mistral.

Nouvelle année

 

Réfléchissez à ce qui est essentiel. Pensez au présent, et non à l’avenir.

Un hiver à Paris, Jean-Philippe Blondel. Buchet-Chastel.

-

P1020140 P1020201P1020268

en Ardèche, 1er et 2 janvier 2015

Premier arbre photographié, premier roman lu, premiers sablés cuisinés. Une nouvelle année a commencé et je vous la souhaite jolie, douce, gourmande et en pleine santé.

 

Un livre par semaine en 2014 – 52#52 – “Collect raindrops” de Nikki McClure

P1020115Collect raindrops pourrait se traduire par “rassembler / collecter les gouttes de pluie”. Dans ce livre, Nikki McClure réunit quelques uns des trésors du quotidien qui émaillent les saisons. Elle célèbre la vie près de la nature, elle nous exhorte à ouvrir les yeux, à prendre le temps. Pour peu que l’on soit attentif et que l’on prenne la peine de stopper la course des jours, ces derniers recèlent des merveilles desquelles il faut se délecter…

En images :

en hiver

au printemps

en été

en automne

J’aime le travail de Nikki McClure, ses découpes fines sont épatantes!

Visitez son site pour voir ses parutions, ses calendriers…

- Dans la vidéo ci-dessous, on la voit découper du papier :

http://youtu.be/NRBGoraYG3M

- Pour voir d’autres images du livre, filez ici : Maria Popova parlait de Collect raindrops sur le site Brain Pickings il y a quelques mois.

Collect raindrops de Nikki McClure est édité par Abrams (et j’espère qu’il sera un jour disponible en français!).